Un blog Travellerspoint

On passe à l'ouest...

Deux fêtes en ligne!

Départ de Budapest avec un p'tit pincement... nous y avons passé tout de même 10 jours, soit le double de ce que nous avions prévu!! Direction Prague mais nous profitons du trajet pour faire un arrêt à Bratislava en Slovaquie.

Ah Bratislava...

Donc arrivée à Prague pour 4 jours... ben non, Bratislava avant!! C'est juste qu'il n'y a pas grand chose à dire et à voir en ville. Nous sommes arrivés vers 11h et disons qu'à 14h30, on avait fait le tour... mais notre train repartait à 16h13 faque on a étiré notre temps.

Nous sommes allés voir le château qui nous donnait une vue assez spéciale: le Danube, un pont avec une structure digne d'un ovni (ils appellent d'ailleurs le pont UFO), une rive bondée de blocs communistes et un horizon rempli d'éoliennes... c'était assez unique mais dans le genre pas très "cute". Nous avons marché dans la vieille ville et sommes allés explorer le bord de l'eau, aménagé à l'occidental donc nous ne nous sentions pas vraiment en Europe de l'est. Peut-être qu'il faut y passer plus de temps pour y découvrir des choses, apprécier ses gens.

large_IMG_8036.jpg
"Concrete Jungle" et "UFO Bridge"

large_IMG_8029.jpg
Vieille ville tout de même jolie par endroit! C'est aussi là que nous avons croisé notre premier café supportant le concept de "Suspended coffee"... look it up!

large_IMG_8045.jpg
L'Église Bleue, Ste-Élisabeth de son vrai nom

Nous avons donc repris le train vers Prague en pm pour y arriver en milieu de soirée, juste à temps pour aller vers la vieille ville pour souper et avoir un super premier coup d'oeil.

Le lendemain, nous avons célébré la fête à Marie!!!! Ah déjà 32 ans (???), le temps passe vite et c'est la 2e fête à l'étranger, quelle chance!!!

Petit aparté: nous faisons souvent notre épicerie pour nos déjeuners qui consistent principalement de muesli et de yogourt et dans cette équation, c'est pas le yogourt qui fait la différence, c'est le muesli!! À Kuala Lumpur, nous avions trouvé une sorte de muesli qui était délicieux et Patrice, étant allé chercher le déjeuner pour la fête de Marie et est revenu tout heureux car nos mueslis que nous aimions tant, étaient d'origine tchèque!!! Nous avons donc fait des réserves!!

Donc, la fête a commencé par un petit déjeuner sur notre terrasse qui offrait une vue sur le château de Prague!! Excellent départ pour cette belle journée!

large_IMG_8049.jpg
P'tit déj sur la terrasse... entre 2 averses!

Nous avons fait un tour guidé de la ville, qui était très bien, malgré que donné par 2 guides australiens. Ils nous ont bien parlé de l'histoire et de l'architecture, c'est juste un peu moins crédible quand tu sais que le guide vient d'ailleurs! Nous avons tout de même pu admirer les magnifiques édifices de la vieille ville, la place centrale et son horloge astronomique, les nombreux sites du quartier juif et avons eu en bonus, quelques bonnes références gastronomiques! Fait un peu morbide, le quartier juif de Prague est le mieux conservé de la période de la guerre. Pas par chance... Hitler prévoyait faire un musée pour la "race disparue" après sa "réussite", et se servir de ce quartier de Prague pour en faire une attraction touristique... ah, folie, quand tu nous tiens...

Pour la suite Patrice avait organisé une belle soirée: souper dans un bon et beau restaurant italien où nous nous sommes régalés, un petit concert intime dans un festival de musique et une marche le soir sur le pont Charles en lumière, c'était absolument parfait!!!

Le lendemain, nous avons visité la place Wenceslas, aujourd'hui remplie de magasins et cafés mais dans le temps du communisme, c'était LA place centrale où se passait défilés, manifestations,... beaucoup d'histoire, remplacé aujourd'hui par une multitude de chaînes et de resto. Dans cette place, les jambons qui cuisent sur la broche nous assaillent les narines!! Nous avons tout de même laissé notre appétit se combler par un bon hot-dog "europe-de-l'est style", i.e. une grosse saucisse dans un pain baguette chargée de moutarde!!

Nous nous sommes promenés dans les rues de la vieille ville, Marie a visité quelques églises et est montée dans une tour de la ville pour une belle vue 360 degrés de Prague. Nous sommes allés dans le quartier de Vinohrady qui semblait être un quartier en mouvement et sympathique mais nous n'avons pas trouvé l'action... nous avons plutôt trouvé un petit bar qui semblait sympa mais qui nous jouait les albums de Mariah Carey en boucle, nous sommes sortis en courant!!! Bon, la pluie n'aide pas trop à l'exploration de quartier plus "locaux" non plus! Nous nous finalement réfugiés dans un resto indien super bon avec une serveuse qui venait de Toronto!!

large_IMG_8063.jpg
La vieille ville

large_IMG_3522.jpg
Photo de nos archives de la place de la vieille ville!

large_IMG_3573.jpg
Powder tower, l'une des rares tours encore existante qui faisait partie du mur de la ville

Comble de chance et de belle coïncidence, Ginette et Daniel, un couple d'amis de Montréal était aussi en voyage à Prague avec la soeur et le beau-frère de Daniel, Anne-Marie et Gilles, donc évidemment nous avons passé du bon temps ensemble. Nous avons donc été les rencontrer à leur appartement pour prendre un café et sommes sortis luncher ensemble. Ensuite, nous sommes allés vers le château pour le visiter. Ce château est le plus grand complexe en Europe mais il ne faisait pas très beau et pas très chaud pour nos visites, une chance que plusieurs sites étaient à l'intérieur. Nous avons vu quelques belles églises, un vieux château et une belle allée bordée de petits commerces sympathiques. Après nos visites, un petit 5@7 avec les amis pour nous réchauffer et un bon souper ensemble. Nous avons fait des plans pour nous revoir le lendemain pour souper et goûter à une des spécialités locales: le genou de porc!

large_IMG_8068.jpg
On the road avec les amis!

large_IMG_8153.jpg
Menum!

Pour notre dernière journée, nous sommes allés visiter le musée du communisme: un peu déprimant, comme la pluie, mais bon, le musée était intéressant. Ensuite, Marie est partie visiter quelques synagogues, faire une promenade sur le bord de l'eau pendant que Patrice déambulait dans les rues de la vieille ville. Nous nous sommes rejoint pour traverser le pont Charles, au soleil, enfin! La ville était enfin couverte d'une belle lumière qui a permis à Marie de vraiment voir la beauté de Prague. Nous sommes allés du côté de Mala Strana pour entre autres, voir le Petit Jésus de Prague... quelle attraction touristique de peu d'intérêt mais bon, nous l'avons vu. Ensuite, nous allions rejoindre notre logeuse de Gdansk, une jeune fille qui travaille à Prague, que nous n'avions pas rencontrée à ce moment. Elle était très gentille et nous avons passé un beau moment avec elle. Nous allions ensuite rejoindre Ginette & friends pour manger notre genou de porc dans un restaurant typiquement tchèque. Histoire d'ajouter à l'excitation palpable de la soirée, une gang de Hell's Angels de la Suède mangeaient à quelques tables de nous... on s'est même rendu compte à la fin qu'il y en avait un de l'Ontario. Ont-ils une agence de voyage de groupe? À confirmer. Finalement, de l'opinion de tous les hommes, le genou était délicieux, ils en ont eu pour leur argent!! Patrice a pu donc faire son décompte du meilleur genou de porc après l'avoir essayé en Pologne, à Budapest et à Prague... roulement de tambour... Prague est le #1 qu'il a mangé, avis aux intéressés!

large_IMG_8121.jpg
Le pont Charles et le Château

large_IMG_8135.jpg
Une rare éclaircie sur le pont Charles

Nous avons donc dit au revoir à nos amis qui continuent leur périple vers Vienne et Budapest avec la promesse de se revoir bientôt au Québec. Quel beau moment que nous avons passé avec eux!!!

Notre prochaine destination, Hambourg 2e plus grande ville d'Allemagne, est venue du fait que nous voulions couper notre voyage de retour vers Copenhague en deux. Nous avons donc prévu un arrêt de 2 jours dans cette ville que nous ne connaissions pas du tout mais à laquelle nous attribuions l'invention du hamburger...!!! Autre aparté: durant notre voyage, nous avons tenté de découvrir le meilleur hamburger du monde entier...à venir jusqu'à maintenant, le meilleur était celui fait par Patrice dans notre appartement de Kuala Lumpur, le 2e se trouvait dans une cabane à patate à Budapest mais nous avions beaucoup d'espoir à Hambourg!!!

La soirée de notre arrivée, nous sommes allés nous promener dans un quartier près de notre résidence, Schanzenviertel, un quartier particulier où les étudiants, immigrants, artistes et... squatteurs se côtoient! Nous avons déambulé dans les rues du quartier qui s'est avéré très sympathique. Il y avait du monde partout, les terrasses étaient pleines même s'il pleuvait! Nous avons croisé quelques endroits un peu particuliers: un genre de parc de "trailers" où des petits bars étaient installés et un ancien théâtre devenu un endroit de squat pour plusieurs personnes. Nous avons d'ailleurs mangé notre premier hamburger à Hambourg: boulette décongelée, pain correct, rien de bien spécial à notre humble avis, la recherche allait se continuer.

large_IMG_8215.jpg
Terrasses du Schanzenviertel

Nos pas nous ont mené vers l'église St-Michel le premier matin de notre exploration. Nous avons monté les marches de la tour du clocher pour se donner une vue de la ville. Apparemment, la tour Michel, comme les Hambourgeois l'appellent, serait le monument le plus reconnaissable de Hambourg. Ensuite, nous avons fait un tour guidé de la ville pour se repérer et en apprendre un peu plus sur l'histoire. Le guide était un gars natif de la Californie mais qui habitait Hambourg depuis 15 ans. Le tour était intéressant et nous a fait réaliser que Hambourg était une ville riche, en développement constant, qui était célèbre pour son quartier "red light" mais avec peu d'identité propre. Fait intéressant, c'est une "ville-province", dû à son statut historique de "ville-état" d'avant son inclusion dans l'Allemagne. Durant le tour, nous avons visité des "contour houses", d'immenses buildings bruns, construits par des compagnies maritimes de l'époque pour leur bureau et loger leurs employés, qui avaient une grande cour intérieure. Le plus célèbre de ce type de bâtiment s'appelle "Chile Haus" et est construit sur le modèle d'un bateau, très impressionnant. Nous avons aussi pu voir la nouvelle salle de spectacle qui se construit et qui siphonnent les fonds de la ville. Apparemment, ils sont déjà en retard de plusieurs années et 12 fois au-dessus de leur budget initial! Pas juste chez nous quoi! ;) Le guide nous a dit que chaque fenêtre est différente l'une de l'autre mais elles sont toutes du même prix: 20 000 euros par fenêtre... complètement fou. Y'a quelqu'un qui se met de l'argent dans les poches... ça va leur prendre une commission Charbonneau!! Tout le quartier est d'ailleurs en construction, un énorme projet de développement urbain qui augmentera de 40% la taille du centre de la ville.

large_IMG_8178.jpg
La "Michel" comme les Hambourgeois l'appellent, symbole de la ville.

large_IMG_8159.jpg
Vue de Hambourg du haut de la "Michel"

large_IMG_8156.jpg
Hôtel de ville de Hambourg

large_IMG_8168.jpg
Chile Haus

large_IMG_8176.jpg
Quartier des vieux docks

large_IMG_8190.jpg
Elbe Philharmonic Hall... en devenir!

Ensuite, nous sommes allés nous promener à Landunsbrücken, un "boardwalk" sur le bord de l'eau offrant une vue imprenable sur... le port rempli de grues. En effet, Hambourg est le 2e port en importance de l'Europe, et ça parait! Par contre, pour se donner une vraie vue sur la ville, il y a un tunnel accessible aux piétons que nous pouvons traverser et qui nous amène sur l'autre rive. Nous avions effectivement une belle vue de la ville et la lumière de fin de journée était parfaite.

large_IMG_8185.jpg
Tunnel sous la rivière Elbe. Les voitures y descendent... par ascenseur!!

large_IMG_8189.jpg
Vue d'Hambourg du "South Side"!

Nous avons décidé d'aller explorer le fameux red light de Hambourg. Eh oui, il semble qu'il soit fameux, le plus gros en Europe, c'est une des premières choses que mentionne le guide touristique donné par l'office du tourisme! On en apprend des choses!! Nous sommes arrivés à la place centrale de ce quartier où il y avait un petit marché, des bars et des chaises longues installées dehors. Comme le soleil avait décidé de se joindre à nous, nous avons relaxé au soleil en sirotant nos drinks et en écoutant un groupe de musique. Fin d'après-midi très cool! Ensuite, nous avons attaqué le red light comme tel et avons survolé l'artère du quartier mais nous n'avons pas aimé la "vibe" de la place. Curieux mélange de bar de danseuses, épiceries, sex-shops, fast-food, bordels, boutiques,... le tout fréquenté par petits et grands! Weird. Hum, nous avions déjà vu celui d'Amsterdam mais celui de Hambourg était pas mal plus crade. En plus, il y avait une rue qui était interdite aux femmes et accessible aux hommes de 18 ans et plus seulement. Naturellement, Patrice est allé faire un tour et bizarrement, la rue ressemblait plus au red light d'Amsterdam et était moins moche que le reste du quartier... d'ailleurs on ne comprenait pas pourquoi les femmes ne pouvaient y aller. Enfin, on n'a pas gaspillé plus de temps là et sommes retournés vers "notre" Schanzenviertel pour finir la journée. Nous sommes passés par le quartier de St. Pauli en retournant, apparemment quartier en plein développement mais très agréable. Nous sommes retournés faire du "people watching" dans notre quartier et Marie a découvert un nouveau drink: le jus de rhubarbe pétillant, délicieux!!!

large_IMG_8197.jpg
Petite place dans le Red Light... avec une tour à bureau plutôt spéciale en arrière-plan!

large_IMG_8199.jpg
Site-hommage aux Beatles qui auraient joués quelques concerts dans le Red Light au début de leur carrière!

Pour notre dernière journée, nous sommes retournés à l'église de St-Nicolas: église qui a été complètement détruite pendant la 2e guerre mondiale, sauf pour sa tour et la ville a choisi de ne pas la reconstruire et d'en faire un monument à la guerre. Tous les jeudis, il y a des "concerts" de cloche et les gens s'assoient à l'extérieur pour écouter. Nous avons décidé d'y assister mais finalement, des cloches qui jouent une toune, c'est pas super mélodieux! Nous sommes allés nous promener sur les 2 rues de magasinage de la ville pour faire quelques emplettes. Ensuite, nous avons essayé notre 2e hamburger, recommandé par notre hôte. Bon, marginalement meilleur que le premier mais notre palmarès n'a pas changé... finalement le meilleur hamburger ne vient pas de Hambourg, c'est confirmé... la quête se poursuit!!

Nous avons continué notre périple de la journée en ferry, partie intégrante du système de transport public de la ville. Un petit tour de bateau pour nous faire profiter de la rivière Elbe et nous amener vers le quartier Ottensee. Belle découverte que nous avons faite: petit quartier de banlieue mais bien animé, beaucoup de monde sur les terrasses, dans les parcs,... Pour notre dernière soirée, nous sommes retournés dans "notre" quartier, terminer en beauté notre people watching et avons profité des derniers rayons de lumière, présents jusqu'à environ 22h!

Un retour au Danemark nous attend pour visiter un peu plus le pays en compagnie de Kit!

Posté par marieetpat 03:13 Archivé dans République Tchèque Commentaires (1)

Coup de coeur!!

Megszentségteleníthetetlenségeskedéseitekért

Saviez-vous que c'est à Budapest que le premier métro du continent européen a été construit? Saviez-vous que la Hongrie était, initialement, du côté des nazis lors de la 2e Guerre? Saviez-vous que les turcs ont occupé le pays pendant plus de 150 ans? Saviez-vous que la goulash que nous connaissons, n'est pas, en fait, de la goulash?

Ben nous non plus! On en apprend des choses dans ce voyage!

C'est à Budapest que nous nous sommes réveillés après un trajet de nuit sur la PKP, compagnie de train polonaise sortie tout droit de l'époque communiste... et quelle belle façon de se réveiller!

Budapest est née de la fusion des villes indépendantes de Buda et de Pest, chacune étant sur son rivage du Danube, un nom tout simple! On se demandait ce que ça ferait au Québec... Montrélaval? Lavontréal? Corruption City? Faudrait voir...

Trêve de politique municipale: on a adoré Budapest!! Tellement... qu'on y est resté! On devait y passer 4-5 jours avant d'explorer un peu d'autres coins du pays, mais nous sommes tombés sous le charme de la ville... et y avons passé 10 jours! C'est un des beaux aspects de cette longue aventure: la flexibilité! Entre les magnifiques monuments comme Castle Hill, Géllert Hill, les cathédrales, les ponts, les quartiers, les évènements, les gens,... 4-5 jours n'auraient pas suffit! Nous avons eu la chance de tomber sur Vanda, une sympathique hongroise chez qui nous avons logé, dans un petit appart vieillot plein de charme... on se sentait à la maison!

Nous trouvons les hongrois très facile d'approche, sympathique et jasant.... bon, il y a bien cet air sévère typique d'Europe de l'Est qui est présent, mais qui fond dès qu'on sourit ou qu'on pousse un petit "See-ya" (salut) ou "Keuseuneum" (merci)! La langue est très difficile et on ne s'y retrouve pas facilement. C'est une langue qui n'a aucune parenté, sauf une très distante cousine du finlandais (qu'on maîtrise aussi bien...). Vu qu'on restait plus longtemps, on a décidé de se faire un "crash course" de hongrois! Bon, rien pour avoir une conversation, mais quelques mots de base et une idée de la prononciation des lettres. Ça donne une autre dimension. Cocasserie linguistique: le mot pour dire "salut" se prononce "see-ya", et celui pour "beu-bye" se prononce "allo". Bizarre au début de dire "see-ya" aux gens en les voyant! En passant, le sous-titre de cet épisode n'est pas dû au fait que Patrice se soit endormi la face sur le clavier avant de publier... il s'agit du plus long mot Hongrois. Bonne chance!

Pour la ville elle même... wow! Le Danube la coupe en deux, Pest (où on loge) étant la plus vivante des deux: plein de restos, bars, sites historiques, marchés, festival,... super! Dès notre premier jour, nous avons eu la chance de voir un petit marché temporaire avec toute sorte de délicieuses surprises, un show de jazz en plein air, un marché traditionnel sur la place du château et, pour finir, un duo de sites de chaque côté de notre appart où se tenait une compétition de chorale en plein air!

Super!

large_IMG_7878.jpg
Vue du côté de Pest, à partir de Castle Hill, côté Buda...

large_IMG_7962.jpg
Castle Hill

large_IMG_7868.jpg
Le Chain Bridge, l'un des nombreux pont de la ville, et la Basilique St-Stephen en arrière-plan...

large_IMG_7933.jpg
Réflexion sur le parlement...

large_IMG_7917.jpg
St-Matthias's Church

large_IMG_7815.jpg
Sympathique vue!

large_IMG_7919.jpg
Une des parties du Fisherman's Bastion

large_IMG_7930.jpg
Idem, d'un autre point de vu....

large_IMG_7759.jpg
Une jolie fontaine de la ville... les jets réagissent à la proximité des gens.

large_IMG_7749.jpg
Basilique de St-Stephen's

Côté bouffe, pas super par contre. L'héritage turc fait que les épices, plus particulièrement le paprika, sont très présentes... mais, bizarrement, rien de bien fantastique. À part la saucisse, qui est excellente. Et le salami... ben... qui est du salami. On est peut-être tout simplement mal tombé... Le plat emblématique de la Hongrie est évidemment la goulash. Chez nous, c'est un genre de ragout en sauce... ici, c'est une soupe!

Parlant des turcs, ils ont aussi laissé un héritage architectural à la ville qui est indéniable. Le mélange turc, médiéval, communiste et contemporain fait aussi de Budapest une ville remplie de surprises. Les bains en sont un bel exemple. La ville, profitant d'un réseau souterrain d'eau minérale bouillonnant, a construit quelques bains thermaux pour le bonheur de tous... nous inclut! Le concept ressemble à nos spa (Ofuro, Scandinave,...), mais alimenté par des sources d'eau chaude naturelle... et dans des structures centenaires! Nous avons essayé le bain Rudas, le plus ancien de la ville, construit par les turcs autour de 1550... wow! Nous n'avions pas apporté de caméra à l'intérieur, mais c'était toute une expérience que de se saucer dans des bains variant entre 30C et 42C dans une grande pièce en pierre et avec un dôme pointillé de petites fenêtres vitrées laissant passer des rayons multicolores... Le seul bémol... c'est l'odeur. Étant une eau de source naturelle d'eau chaude... ben... il y a du souffre... et donc une belle odeur d'oeufs pourris qui saisit en entrant avant de s'habituer. Pour les curieux, il parait que la scène de bains au début du "classique" Red Heat de Arnie Schwarzenegger y aurait été tournée...

large_IMG_8020.jpg
L'extérieur du bain Szechenyi

En alternant les bains chauds, sauna, bain de vapeur et les bains de glace (eh oui, c'est la méthode...), nous avons eu une expérience hors de l'ordinaire... on mijotait tranquillement dans un bain à 42C... quand Marie chuchote à Patrice "Aie, me semble qu'on le connait le gars qui vient d'entrer dans le bain".... effectivement!!! Scotty, un instructeur de plongée américain que nous avions rencontré l'an dernier en Indonésie venait de joindre le bouillon! Non mais, quelles sont les probabilités!!! D'un bateau à l'autre bout du monde au même petit bain 12x12! Weird!

Le temps passé et les rencontres faites nous ont aussi donné le temps de sentir un peu ce qu'il y a sous ce "vernis" qu'offre Budapest. Après tout... nous sommes en Europe de l'Est. Pays occupé par les Nazis. Et par les Communistes. À la base, pas un cocktail très joyeux... et, malgré l'apparence plutôt positive, on sent un fond sombre ici. Le pays n'est pas riche, c'est clair. Et le passage du communisme au capitalisme n'est pas facile pour tous. Plusieurs s'en mettent plein les poches sur le dos des autres. Les connections comptent. Les règles de l'emploi peu présente (photo, statut civil, présence d'enfants,... toutes des questions légitimes à l'embauche). Le gouvernement prend beaucoup de place... Plusieurs points en commun avec la période précédente, d'où la montée de partis pas très sympathiques qui poussent sur les cordes de la peur, la pauvreté et la xénophobie... Mais est-ce qu'on peut s'attendre à ce que tout se passe harmonieusement quand on passe d'un mode fermé, contrôlé, à un modèle ouvert au monde n'importe comment? Les entreprises qui ont débarquées dans ces marchés "vierges" sont à la recherche de dollars, pas du bien-être du pays et de ses gens. Long sujet de discussion.... avis aux intéressés!

large_IMG_7848.jpg
Triste site... des bronzes de chaussures pour rappeler que les nazis ont liquidé des centaines de juif sur le bord du Danube. Ils les enlignaient, leur faisaient enlever leurs chaussures (?!?!)... et leur tiraient une balle dans la tête. Les corps basculaient dans l'eau, ne laissant que les chaussures...

large_IMG_8012.jpg
Budapest, ce n'est pas seulement les monuments et les beaux sites... c'est la banlieue toute proche.

Budapest est aussi une ville de statue... en tout genre! On n'a jamais vu autant de sculpture dans une ville! Que ce soit une petite fille en bronze qui est simplement la petite d'un grand sculpteur de la ville, ou celle de grands hommes politiques de toute époque... les pigeons ont le choix!! Il y en a deux que nous avons trouvé particulièrement... savoureuses!

- La Liberty Statue: Un monument situé sur l'un des sommets du côté Buda, elle a été installée par les russes lorsqu'ils ont libéré le pays des nazis... avant d'imposer un régime très libre, évidemment.... À la suite de la chute du Communisme et des premières élections libres, plusieurs des monuments de la ville ayant été installés par les russes ont été enlevés. Pas cette statue... elle a plutôt été recouverte d'une grande toile pendant 3 jours... puis une cérémonie de dévoilement a été faite pour inaugurer la "nouvelle" Liberty Statue, cette fois-ci représentant la libération sur les russes! Vive le recyclage!!

- Ronald Reagan: Oui, oui, le beau Ronald... les Hongrois l'adore ça l'air. Lu sur le panneau explicatif: "... a simple country boy who almost single-handedly won the soul-destroying Cold War...". Comme quoi l'histoire est une question de perspective!!

large_IMG_7954.jpg
Une des nombreuses statues..

large_IMG_7781.jpg
Ron et Pat

Budapest est aussi reconnue pour sa vie nocturne, la ville comptant plusieurs restos, bars et autres. Un de concept que nous avons particulièrement aimé sont les "Ruin Bars". En gros, ce sont des sites qui ont soit une dimension se rattachant à l'ère communiste, soit des constructions désaffectées de la ville, qui ont été convertis en lieu de rencontre pour les gens, le plus souvent des bars, mais, souvent, des mélanges. Par exemple, en plein centre de la ville, sur une grande portion de ce qui était avant un énorme parking à Trabant (LA marque de voiture la plus disponible à cette époque), les hongrois ont réaménagé le tout avec un bassin d'eau sous lequel une salle de spectacle/boite de nuit se trouve (on peut voir à travers l'eau!), le tout avec une immense terrasse adjacente. Belle conversion! Un autre endroit est un îlot de vieux édifices mal en point avec une cours intérieure commune à l'européenne qui a été converti en bar le soir (avec un coin projection ciné) et où un marché paysan bio se tient tous les dimanches.

large_IMG_7976.jpg
Le Szimpla un dimanche matin... pas mal plus tranquille que le vendredi soir!

large_IMG_7833.jpg
La terrasse de l'Akwarium, un beau point de rencontre!

Pour revenir au métro, il est plutôt intense! D'abord, faut être attentif quand on y entre: les escaliers roulants pourraient presque être une attraction à la Ronde! Ça dépeigne tellement ils vont vite! Autre élément d'intensité: le contrôle des billets. On achète son billet et on doit par la suite le "puncher" dans une petite boite pour le valider avant de prendre l'escalier... et on se fait contrôler par 2 agents (souvent moustachus, c'est peut-être un pré-requis, on n'a pas vérifié) qui sont à 10 pieds de la petite boite et nous ont regardés le composter! Et c'est pas fini! Une fois sur deux... ils contrôlent à la sortie du métro! Comme il faut payer selon la distance, certains essaient peut-être de payer une courte distance pour faire un long trajet... don't mess with the Hungarian Transit Authorities!!!

large_IMG_7957.jpg
Le plus vieux métro du continent!

Nous avons aussi fait un peu de culture dans cette belle ville! L'Opéra n'est pas particulièrement reconnu pour sa qualité, mais l'architecture comme telle est très belle de l'extérieur, alors on voulait voir comment c'était dedans... fait que nous sommes allés voir un opéra! À 2$ le billet pour les "cheap seats", ça faisait plaisir à notre budget. Ce fût aussi un plaisir de voir la salle, une imposante démonstration de sculptures dorées et de velours rouge. Le plaisir s'est toutefois arrêté là par contre... C'était un opéra de Strauss... version contemporaine. Très contemporaine... Pour vous donner une idée, il y avait sur scène à un moment:
- Un enfant avec une tête de taureau;
- Un boucher se trainant par terre, un crâne de taureau dans une main, un hachoir planté dans le dos;
- Une sosie de Cruella, mais en rouge;
- Un sosie de mononcle Fester (de Adams Family), en chaise roulante;
- Un dude habillé en prisonnier;
- Un autre en Louis XVI;
- Une demi-douzaine de gars en camisole noire qui portaient des mannequins à travers la scène. Au hasard;
- Une autre demi-douzaine de personnages plus "classiques".

Le tout en Allemand.

Sous-titré en Hongrois.

On s'est dit qu'on avait peut-être manqué la distribution de LSD nécessaire à la compréhension de la production... Bref, un beau building, mais pas un grand succès côté opéra!

large_IMG_7985.jpg
L'Opéra!

large_A80C91802219AC681730E76772AED174.jpg
La scène!

Nous avons aussi fait une belle petite escapade à vélo le long du Danube! Très sympathique balade d'une cinquantaine de kilomètre aller-retour pour se rendre à Szentendre, un petit village historique rempli de charme. Vanda, notre hôte, nous avait aussi recommandé une petite terrasse donnant sur le Danube pour prendre une pause au retour. Une autre réussite! Et une belle coïncidence puisque nous avons aussi eu droit à un genre de défilé traditionnel où un tas de gens habillés en costumes d'époque chantaient et dansaient sous le soleil. Très bien!

large_IMG_7988.jpg
La place du village de Szentendre

large_IMG_7998.jpg
Petite pause sur le Danube...

Pour finir... ils ont aussi des Dollarama en Hongrie... et une super-porte-parole!

large_IMG_7858.jpg
Ça vous donne pas le goût d'acheter des chocolats à 1 euro ça??

C'est donc encore sous le charme que nous quittons aujourd'hui la Hongrie... un an jour pour jour depuis notre départ. À la même date l'an dernier, on était sur le train Munich-Zagreb... il s'en est passé des choses depuis!!!! :) Deux arrêts dans la prochaine semaine (Prague et Hambourg) avant de passer juin à visiter des amis... et puis on rentre!

La campagne tchèque défile sous nos yeux pendant qu'on écrit... direction Prague!

Posté par marieetpat 14:40 Archivé dans Hongrie Commentaires (3)

(Articles 3 - 4 sur 24) « Page 1 [2] 3 4 5 6 7 8 9 10 .. »