Un blog Travellerspoint

Barcelona!

Barcelona!

Bon, 2 "posts" en 2 jours... on se rattrape!! ;)

Une fois la Croatie choisie comme point de départ de notre voyage, il fallait évidemment se rendre en Asie par la suite. Bizarrement, plusieurs des trajets en provenance de ce coin d'Europe pour l'Asie avaient un élément en commun: une escale à Barcelone. Quel dommage d'être obligé d'y passer quelques jours!!! ;)

C'est donc avec une petite parenthèse catalane que nous avons complété cette portion "euro" du voyage avant l'Indonésie. Patrice avait eu l'occasion de l'explorer il y a une dizaine d'années, mais c'était un baptême pour Marie. Et nous avons eu, encore une fois, un super-séjour!

Nous avons trouvé une chambre à la frontière des quartiers El Raval et Poble Sec, à quelques mètres d'une station de métro. Plutôt bien situé puisque ça nous permettait de se rendre à pied à la Rambla et au Barri Gotic en 15min. Notre hôte était bien sympathique... pour le 15min que nous l'avons vu! Pas là à notre arrivée, pas là à notre départ, c'est un gars qui travaille sur les bateaux et qui profite donc de son emploi pour louer une chambre de son appart... qui était très bien d'ailleurs! Bien situé et avec une terrasse sur le toit... très cool!

Bref, arrivée à Barcelone impressionnante avec le bus de l'aéroport qui nous laisse à la Plaza Espanya, un grand carrefour où se trouve une ancienne arène de corrida transformée en centre commercial (eh oui!) et une vue directement sur le palais de Montjuic, un peu le Mont-Royal de Barcelone... Méchante entrée en matière! Après s'être allégé de nos bagages, on part explorer! Un p'tit tour par la Rambla est un classique! Une genre de grande artère piétonne au centre et une voie étroite de chaque côté pour les voitures qui part du bord de la mer pour se rendre à une autre belle grande place, la Plaza Catalunya. C'est une promenade bondée de monde à toute heure du jour. C'est aussi busy que la Place Jacques-Cartier dans le Vieux-Montréal un soir d'été... mais sur une couple de kilomètres! Patrice a mis la journée à s'habituer. Après les petits villages tranquilles de la côte Adriatique, le chaos touristique de Barcelone a été un peu intense... mais rien que quelques heures et une couple de verres au soleil n'aient pu régler!!

Le reste de la soirée s'est passé à errer dans les ruelles du Barri Gotic, le vieux quartier de Barcelone. L'énergie de la ville est vraiment intense! En plus des bars/cafés/restos, on tombe souvent des espèces de structures artistiques énormes qui donnent un petit quelquechose de plus à l'expérience, le tout mêlé de l'architecture hétéroclite des bâtiments qui surprennent régulièrement au détour d'une rue. Et comme tout ce coin est presqu'exclusivement piétonnier, il est très agréable de s'y perdre.

large_IMG_1102.jpg

Bon, qui dit grosse gang de touristes dit évidemment... pickpockets! Barcelone est reconnue pour être, possiblement, la capitale mondiale de cette discipline! Et nous y avons presque goûté!!

22h30-23h... rue moins passante du quartier El Raval, le quartier "chaud" (i.e. sexe-drogue and rock'n'roll!) de Barcelone, passage obligé pour rentrer chez nous après s'être perdu dans le Barri Gotic....

À l'issue d'une ruelle un peu sombre, un jeune nous demande du feu sur la droite... malgré sa cigarette allumée....

30 secondes plus tard, un autre nous demande, sur la gauche, si on veut aller dans une bonne disco....

Mmmmm....

Le repérage est fait, et ce sont les poches de Patrice qui attirent leurs yeux! Faut dire qu'avec des bermudas cargos, donc 6 poches potentielles, ça fait du butin en perspective!

On poursuit notre chemin sans s'arrêter... Patrice laisse aller Marie un peu devant et laisse les 2 pas très subtils s'approcher, chacun de leur côté...

Celui de gauche s'approche un peut trop, fait contact, forçant Patrice à perdre de sa bonne humeur et le repousser... presqu'au même moment, une main se glisse dans son cou sur la droite et il sent une tension sur la chaîne en or qui s'y trouve.

Fin du jeu.

Pivot rapide pour faire face au p'tit jeunot à casquette avant qu'il n'ait de prise, l'autre ayant déjà disparu du champ de vision.

Ça se passe vite tout ça! Le temps d'un clignement de yeux pour hésiter entre partir après et l'agripper par le collet et le fait que Marie est derrière... sans voir où est rendu l'autre....

Pas pareil de voyager avec sa petite chérie!

Nous nous sommes donc dirigés vers une terrasse juste à côté où il y avait foule pour décourager les suiveux avant de poursuivre notre chemin vers la maison.

Bref, un peu d'action et d'adrénaline, mais rien de concret en bout de ligne. Bienvenue à Barcelone!!! ;)

Le lendemain, nous avions hâte de visiter 2 des oeuvres marquantes de l'architecte le plus célèbre de Barcelone: Antonio Gaudi. Vraiment, ce gars-là avait une façon singulière de voir le monde! On peut reconnaître sa touche sur plusieurs édifices de la ville, mais la Sagrada Familia et le Parc Guell sont possiblement ses 2 plus connus.

La Sagrada est une église portant la touche unique de Gaudi et dont la construction a débuté... en 1882!! Entièrement financé par des dons privés, ce projet-phare de l'oeuvre de Gaudi se poursuit donc au-delà de la mort de l'homme en suivant les plans et directives laissés par celui-ci. Ce dernier voulait une Église qui ne dépasserait pas le Montjuic en hauteur (parce que l'oeuvre de l'homme ne doit pas dépasser celle de Dieu), mais qui serait le coeur de la ville et que les marins apercevraient de loin lors de leur retour de voyage en mer.

large_IMG_1021.jpg
large_IMG_1029.jpg
large_IMG_1038.jpg
Une des tours de la Sagrada. Vraiment spécial M.Gaudi!

large_IMG_1049.jpg

Patrice a été particulièrement impressionné de voir à quel point la construction avait progressée depuis 10 ans, c'était une impression de visiter un tout nouveau site. La fin des travaux est prévue pour 2026!

Le Parc Guell, quant à lui, est, à l'origine, un développement immobilier raté. Le mécène de Gaudi, le commerçant Eusebi Güell, acheta une grande terre au nord de la ville et voulait en faire un domaine résidentiel de luxe pour ceux qui voudraient être près de la ville... mais luxueusement. Le projet n'a jamais vraiment levé, seulement 2 maisons ayant été construites, dont l'une étant habité... par Guell! Gaudi y a aussi habité pendant une partie de sa vie. Plus tard, les héritiers donnèrent les terres à la ville et c'est aujourd'hui un parc gratuit pour tous.... pour le plaisir de tous!

large_IMG_1067.jpg
large_IMG_1054.jpg
large_IMG_1055.jpg

large_IMG_1088.jpg
La Pedrera, autre oeuvre marquante de Gaudi

large_IMG_1090.jpg
large_IMG_1091.jpg
Casa Battlo, une autre!

Autre particularité de la ville: les boutiques spécialisées. VRAIMENT spécialisées! Éparpillées dans le Barri Gotic et El Raval, nous sommes tombés sur des boutiques dont la vocation étaient très précises... et parfois inusités!

- Une spécialiste de la maison de poupée. Toutes sortes de tailles de maisons avec tout le contenu possible: meubles, tableaux, personnages, vaisselles,... tout pour "habiller" la maison!
- Un spécialiste de la marionnette en tout genre et, si vous avez le temps de poser quelques séances pour lui, la possibilité de faire une marionnette à votre image!
- Un spécialiste du journal historique. Toutes les éditions de journaux de la ville depuis le début de leur impression. Parfait si vous voulez savoir ce qui se passait ou ce qui se vendait le jour de votre anniversaire!
- Une spécialiste du papier-maché: un genre de galerie-boutique ou tout était... en papier-maché.
- Une voyante-psychologue, assise devant une montagne d'objets hétéroclites dans s boutique. C'est apparemment une dame que les gens du quartier viennent consulter pour parler de l'avenir ou de leurs problèmes... et qui se fait à l'occasion remercier par des objets.... qu'elle choisit parfois de revendre!

Plutôt particulier!

Pour les amis gourmands, vous savez aussi que Barcelone (du moins sa banlieue éloignée) est aussi la mère Patrie d'un autre génie: Ferran Adria, le chef-proprio du maintenant fermé El Bulli. Ce restaurant a été classé meilleur restaurant du monde 5 fois (2002, 2006, 2007, 2008 and 2009) et celui qui l'a remplacé, le Noma à Copenhague, a un chef qui a fait ses classes... au El Bulli! Adria a réinventé un tas de techniques et créé de nouvelles ces dernières années (c'est à lui qu'on doit la cuisine moléculaire, entre autres). Bref, nous n'avons évidemment pas pu manger à son resto de par sa fermeture (et sans doute son prix et ses impossibles réservations s'il ne l'avait pas été!), mais nous avons pu visiter une exposition qui relatait sa carrière. Très intéressant! Le resto était à l'origine la propriété d'un médecin allemand venu s'établir en Espagne dans les années '60! Adria y fit ses classes et prit le tout en charge rapidement. Menum!

Nous avons donc complété notre séjour à Barcelone avec une petite tournée de tapas (de qualité variable, on doit dire...), mais dont le dernier était vraiment génial! Si vous passez à Barcelone, le Quimet et Quimet, tout petit comptoir dans Poble Sec est à ne pas manquer! 2-3 tables ou on peut s'accoter (tout le monde est debout), les murs recouverts de bouteilles diverses (j'y ai vu la collection la plus complète de McCallan à vie!) et un menu de tapas varié et imaginatif qu'on "call" au gars du bar et qui les prépare à la chaîne avec sa collègue... et le sourire! Une fin parfaite!

large_IMG_1107.jpg
large_IMG_1103.jpg

Dodo relativement tôt puisqu'une longue journée nous attendait le lendemain: direction Indonésie!!

Posté par marieetpat 04:24 Archivé dans Espagne Commentaires (3)

Zbogom Croatia!!

Derniers jours sous le soleil de l'Adriatique

Nous sommes arrivés par le ferry de Hvar dans la belle ville de Dubrovnik. Cette journée a été la seule où il a fait moins beau, ce qui n'était pas un problème. Le seul problème était qu'à bord, il n'y avait pas de place réservée, nous devions donc tenter de nous trouver une place avec d'autres gens, un genre de free-for-all, un boxing-day du siège. Après avoir fait 2 jambettes, 3 stepettes et une slide au 3e, nous avons trouvé une belle banquette à partager! Une place de libre, Patrice s'y glisse... une fille était étendue sur l'autre banquette et nous fait signe que ce n'est pas libre, on pense donc que quelqu'un d'autre est avec eux... BEN NON, c'était pour qu'elle puisse s'étendre madame, quand tout le monde est quasiment assis à terre. Quand ils se sont rendus compte que nous étions deux et qu'on cherchait une autre place, elle s'est assise, avec une belle attitude en plus...Vive le savoir-vivre bâtard! On n'a pas échangé un mot de tout le voyage d'ailleurs...À part de ça, trajet sans histoire, mais qui donnait sur les superbes rives de la Croatie, un enchainement de petit ports avec les montagnes en arrière plan.

Nous sommes arrivés en fin de pm à Dubrovnik, sous un beau soleil! On surnomme Dubrovnik la perle de l'Adriatique... on peut comprendre pourquoi! Quelle belle ville aux multiples attraits! Plus commerciale que le reste de la Croatie et moins d'âme que Split mais wow, grand coup de coeur!

large_IMG_0888.jpg
L'une des 4 tours fortifiées de la ville

large_IMG_0942.jpg

large_IMG_0930.jpg

large_IMG_0925.jpg
Le puit principal de la ville, alimenté par un système de canalisation de l'époque romaine

large_IMG_0943.jpg

large_IMG_1009.jpg
La porte "Pile", l'entrée principale de la vieille ville.

large_IMG_0969.jpg

C'est une ville fortifiée qui est en super état, qui a une histoire assez émouvante par contre. L'épisode le plus récent, est que la ville a été très endommagée dans la guerre contre la Serbie au début des années 90 et il y a plusieurs endroits à visiter qui en font état. La carte jointe donne une idée de l'impact des plus de 2000 obus qui sont tombés sur la ville. Un travail de restauration de grande envergure s'est fait à la fin de la guerre pour tout remettre en état, en utilisant, lorsque possible, les matériaux et les techniques traditionnels.

large_IMG_0914.jpg

La "Stradun", la "main" de Dubrovnik est une superbe rue, pleine de monde, surtout à midi, la tour de l'horloge, qui sonne les heures et les demi-heures, les églises, les rues, la "Pile" la porte principale pour entrer dans les fortifications, les forts impressionnants...c'est vraiment magnifique! Nous avons marché sur les fortifications et fait le tour de la ville, c'est vraiment spécial! Nous avons probablement pris 2 heures pour en faire le tour car on arrête partout pour s'assurer de voir et apprécier tous les points de vue!

large_IMG_0904.jpg
Stradun by day....

large_IMG_1010.jpg
Stradun au Crépuscule...

Petite anecdote historique... Richard Coeur de Lion s'échoua sur l'île de Lokrum, juste devant le port de Dubrovnik, en rentrant des croisades. Afin de remercier les habitants de la ville qui l'ont aidé à se remettre sur pied pour reprendre son chemin, il financement une partie importante de la cathédrale de la ville.

Le coût de la vie est en général est un peu plus cher qu'ailleurs en Croatie, mais qu'a cela ne tienne, nous tentons de dénicher des endroits plus abordables! Nous trouvons le Bard, petit bar-café accessible par une porte presque invisible et en fait, si nous n'avions pas vu quelqu'un en sortir, on l'aurait manqué! Nous allons donc voir ce qui s'y passe et une terrasse, accotée sur le mur de fortification qui fait face à la mer!!!! Tout excité nous prenons place et pensez-vous VRAIMENT qu'on avait trouvé une place pas chère????? Ahahah, quelle bonne blague, c'était le double d'ailleurs mais bof, on est assis, on a soif et c'est absolument magnifique!! On décide donc de commander...2 petites bouteilles d'eau pétillante, le moins cher sur la carte!!! On se trouve pas mal fort: on profite de la vue et on boit ce qui est le moins cher...on a l'air de rien mais on est wise!!!

large_IMG_0961.jpg
Café Bard

Un autre soir, on décide d'aller à une autre terrasse sur le bord de l'eau, le "Buza", qui est le même principe que l'autre mais plus grand et plus cher! Rendu là, on s'assume, on prend un verre de vin et une grosse bière! Encore une fois, la vue était imprenable, le noir de l'eau, les étoiles, la musique cheesy des années 80 (y'a même eu une toune de Brian Adams, c'est sûrement un signe!!!), c'était magique

Nous étions super bien situé à Dubrovnik, un peu à l'extérieur de la ville fortifiée mais c'était un peu dans la montagne...combien de marches à monter le soir Patrice?? 326 siboire!!! Dans le jour c'est encore beau mais à la fin de la soirée, après avoir mangé et bu, y finissent pu ces marches!!!

large_IMG_0926.jpg
Première partie du retour à la maison...

Pour notre dernière journée en Croatie, on décide d'aller faire un tour de bateau vers Cavtat, un petit village à une vingtaine de km de là, qui semblait très beau... Dubrovnik serait d'ailleurs "né" de ce village, les habitants originaux l'ayant fui lors d'une attaque particulièrement soutenu des turcs, pour aller s'installer sur le site de Dubrovnik, plus difficile à attaquer.... bof, nous sommes un peu déçus, y'a pas grand chose à faire et voir, donc on revient vers Dubrovnik pour aller faire notre dernière activité, le téléphérique.

Ils ont mis en marche un téléphérique qui monte la montagne derrière la ville et qui donne une belle vue semble-t-il. C'est absolument VRAI - la vue sur la ville est captivante, ça nous donne vraiment le sens de Dubrovnik, on n'en a pas assez. Ça termine vraiment bien notre périple cette activité.

large_IMG_0991.jpg

En redescendant, nous croisons ce couple du bateau avec qui nous avions partagé la banquette... comme c'est drôle (en même temps, je crois que nous faisons tous le même trajet, on n'arrêtait pas de croiser les mêmes gens à chaque place...), on se fait un signe de la tête et se dit bonjour. On se refait la réflexion que la fille a l'air vraiment bête... ben finalement, on attendait la cabine pour redescendre et le gars se met à jaser avec Patrice...hum que peut-on vraiment avoir à se raconter??? Ben on a jasé au moins 45 minutes avec les deux, en redescendant et même en bas sur le bord de la rue. 2 médecins, originaires de l'Afrique du Sud, lui travaille à Cape Town et elle...en Alberta!! Dans le fin fond de l'Alberta même, un nom dont Marie n'a jamais entendue parler, à 2 heures d'Edmonton et 1 1/2 de Jasper!!! Marie capote genre un peu car c'est juste tellement bizarre de leur parler! Finalement, on se sépare, presque en s'invitant à aller prendre une bière... cet épisode est vraiment bizarre, ça nous rend un peu songeur. Des fois tu rencontres des gens avec qui tu n'as aucun contact et même pas un soupçon dans ce cas et j'aurais pu nous voir aller souper!!

Autre fait cocasse mais par rapport à Dubrovnik: il y a une épidémie d'hirondelles, en Croatie en général mais surtout à Dubrovnik, il y en a beaucoup et Patrice s'est fait fienter dessus... c'était très drôle de mon point de vue... pas tellement du sien car notre linge est assez limité donc son t-shirt était fini jusqu'au prochain lavage!!

Tout compte fait, la Croatie était un excellent départ pour cette année de voyage: juste assez d'occident pour Marie, la possibilité de boire notre café le matin, le coût de la vie assez raisonnable, je recommande ce pays sans aucune hésitation! C'est d'autant plus sympathique qu'ils ont encore évités le piège de la panoplie de chaînes facile (McDo et autres), favorisant des initiatives à saveur plus locales. Les gens sont plus froid au nord mais plus on descendait au sud, plus les gens étaient souriants. L'effet-soleil sans doute!

Next stop, une autre destination côtière: Barcelone!!

Posté par marieetpat 06:07 Archivé dans Croatie Commentaires (2)

(Articles 19 - 20 sur 24) « Page .. 6 7 8 9 [10] 11 12 »